Charlottever

Charlottever

Peur

53b2dd307ee4f.jpg
Par peur de le voir un jour partir,

Même seule, je t'ai laissé courir.
Par peur de l'entendre me mentir,
Je l'ai empêché d'entrer, jusqu'à me nuire.
Par peur de le voir grandir,
Je me suis mise à fuir,
Toujours plus loin...
Je croyais que c'était pour mon bien.
Mais, les souvenirs toujours nous rattrapent.
Ils s'enfoncent en nous tels des clous et le moral nous sapent.
D'hésitations en doutes de plus en plus profonds,
Je me noie et soudain perds la raison.
Pourquoi est-il si difficile de dire "Je t'aime",
De faire de sa vie un véritable poème ?
Puisque finalement, frappé d'anathème,
On récolte toujours ce que l'on "s'aime".



10/11/2014
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres