Charlottever

Charlottever

Au fond de mon lit

10509616_423254727814719_2477056948468261649_n.jpg
Une ombre passe derrière les rideaux.
Je crois entendre un bruit, il fait si chaud.
Ce soir, c'est tout mon être qui soupire,
Des perles de sueur mon corps transpire.
Je me retourne, et cherche le sommeil,
Dans ces draps où ton odeur me tient en éveil.
Car mes rêves sont brûlants,
Ils souffrent du désir de toi, t'appellent, suppliants.
Ton absence me brûle et doucement je me consume.
Pourtant, au dehors le corps a froid et il s'enrhume.
Cette nuit sera longue, mais je garde la foi,
Car chaque matin, je me réveille aux creux tes bras.
Une séparation même brève nous déchire,
Et rien ni personne ne peut l'adoucir.
Nos retrouvailles sont toujours indécentes,
Nos baisers fougueux et nos caresses impatientes.
Nos corps se dévorent bruyamment,
Nos cris comme pas de géants,
Nous amènent au plaisir, aux grands débordements…
Nous ne maîtrisons plus rien et dans un dernier râle,
Nous nous disons je t'aime comme dans les fables,
Car, tu n'es pas mon pyjama,
Tu es bien plus que cela…..


“Tout l'univers obéit à l'Amour; Aimez, aimez, tout le reste n'est rien. (Jean de la Fontaine)
“L'absence est le plus grand des maux” (Jean de la Fontaine)
“Là où l'on s'aime, il ne fait jamais nuit” proverbe africain
“La foudre et l'Amour laissent les vêtements intacts, et le coeur en cendres” proverbe espagnol
“Pour l'Amour d'une rose, le jardinier est le serviteur de mille épines” proverbe turc



10/11/2014
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres