Charlottever

Charlottever

Un secret

Qu'il est difficile de garder au fond de soi un secret…

Aussi petit soit il, quand on ne peut le partager,

Il semble que ce soit très lourd à porter.

Posé contre son coeur, tout pelotonné,

Sa valeur est inestimable,

Même s'il est difficilement excusable!

Parfois, on aimerait ne plus le cacher.

Crier à la terre entière ce que l'on sait!

Mais le secret doit rester un mystère,

Il ne faudrait pas lui déplaire!

La liste est longue et le serment pesant.

Cela demande du renoncement.

Il a été tout à tour du  secrétaire le tiroir,

Le compartiment caché que personne ne pouvait voir.

Celui du guérisseur pour ses potions,

Aux antipodes du secret médical, qui a ses raisons.

Il y a aussi le secret d'état, le secret bancaire,

Attention au complot,  le secret militaire!

Le secret professionnel, le secret de fabrication,

Celui  de l'isoloir et le secret de l'instruction!

Et, combien  de secrets de famille?

Divulgués finalement, pour une peccadille!

Laissant derrière eux le néant,

Un coeur blessé, un trou béant.

J'aime le secret d'un père à son enfant,

Parce qu'il les rapproche énormément!

Il donne lieu à des sourires en coin,

Des clins d'yeux, ils se prennent par la main,

Restent persuadés que l'autre ne voit rien!

Les secrets du coeur sont les plus communs!

Ils font se sentir léger, mais restent clandestins.

C'est alors une grande responsabilité!

Dans le tapis, veillez à ne pas vous prendre les pieds!

Vous verriez alors tout autour de vous, le monde s'écrouler.

C'est ainsi qu'éventé, il deviendra celui de polichinelle,

Vexé, vous n'aurez alors plus que des regrets.

Je crois pourtant, qu'il en existe de toute beauté,

Mais chut…c'est un secret!



01/05/2013
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres