Charlottever

Charlottever

Solitude

Sans titre.jpg
Le soleil vient flirter avec le sommet de la montagne et déjà je pense à demain.

La journée n'est pas finie mais le ciel s'assombrit, mes pensées errent au loin.
Que ferai-je demain quand à nouveau, il renaîtra à l'est ?
De ma fenêtre, en buvant mon café, le regard au loin, je peste.
Les jours vont et viennent sans que rien, jamais, ne me retienne.
Je suis comme le vent, je vais et je viens quoi qu'il advienne.
Aucune attache, aucun port, jamais ne pose mes bagages.
Pourtant, les nuits sont fraîches dans mes alpages.



10/11/2014
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres