Charlottever

Charlottever

La vieille Dame

La vieille Dame

Son visage, ridé par le temps, trahit les souvenirs du passé.

Pourtant point de tristesse, elle vit avec son temps.

Elle a gardé sa maison, pour accueillir les enfants.

Et son petit lopin de terre pour pouvoir jardiner.

Dans sa tête, parfois tout se mélange.

Elle oublie et cela la dérange.

Alors, sur un calendrier les dates anniversaire, gravées.

Dans un cahier, les tâches ménagères, les médicaments, les corvées.

Mais, dans son cœur, tous ses petits enfants, amoureusement.

Une pensée particulière pour celui qu'elle aimant tant.

Il est des vieilles dames que l'on adopte dès le premier regard.

Thérèse m'a conquise avant même que je lui parle.

Le regard plein d'Amour qui jamais ne vous juge.

Elle veille sur ceux qu'elle aime, ses bras sont un refuge.

Ne vous avisez pas de toucher à ceux-là,

Elle ne vous le pardonnerait pas.

Ici je fais le serment de ne point la blesser.

Elle est chère  à mon cœur, le courant est passé.



19/08/2013
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres