Charlottever

Charlottever

Expressions

Avoir la tête dans les étoiles, être dans la lune, rêver.

Ou avoir les pieds sur terre et les garder bien ancrés dans la réalité?

À cœur vaillant rien d'impossible.

Tout, pour éviter d'avoir le moral à zéro, prenez-en de la graine.

Même s'il faut pour cela abattre ses dernières cartes, et que ça fait un mal de chien.

Être tout feu tout flammes, et prendre garde à ne pas mettre son doigt entre le marteau et l'enclume.

Être copain comme cochons sans éplucher les écrevisses.

Ne mettre personne sur la sellette au risque de se retrouver chocolat.

Ne soyez pas dur à la détente, il est de jolies métaphores qui veulent dire beaucoup,

Qui valent les mots dits entre la poire et le fromage.

Se mettre sur son trente et un et vous en boucher un coin.

Le temps d'une soirée, être comme cul et chemise,

Sans jamais être le dindon de la farce.

Enterrons la hache de guerre, sans en faire tout un fromage.

J'éclaire votre lanterne, en catimini, j'envoie chez plumeau les collets montés,

Et tant pis si je ne suis plus dans vos petits papiers.

Ce que j'écris est à dormir debout!

Souriez car le petit oiseau va sortir,

la_tete_dans_les_etoiles_3.jpg
Ne prenez pas vos vessies pour des lanternes,

Il ne s'agit pas de chercher une aiguille dans une botte de foin.

Si vous ne voulez pas me pogner les nerfs, ne vous fourrez pas dans cette galère.

On ne saurait plaire à tout le monde et les 36 raisons d'Arlequin ne sont point valables,

Vous risqueriez de voir la lune à gauche, cela m'est hoc.

De quoi voir des dragons noirs, un de ces quatre.

Confessez votre dette si vous voulez connaitre un grand dessein.

Vous êtes à cul, j'en suis fort aise.

Vous n'êtes pas dans le secret des Dieux et vous dites sauve qui peut!

Si vous remuez le couteau dans la plaie, je mettrai mon chapeau de travers.

Je vais vous envoyer au paradis avec votre gueule d'empeigne,

Vos histoires à dormir debout et votre haleine de Saint Colomban,

Vous passerez une nuit blanche, la situation est saumâtre,

Ne vous en prenez qu’à vous même, quand vous serez jeté aux lions.

À bailler foin en corne, vous n'aurez pas sauvé les meubles,

Il n'y a plus qu'à piquer le bahut!



10/11/2014
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres